Skip to main content

Erasmus+

EU programme for education, training, youth and sport
Search the guide

Cette page web ne présente pas encore le contenu du guide du programme Erasmus+ 2022. Toutefois, vous pouvez télécharger le guide complet pour 2022 en PDF dans la langue de votre choix en cliquant sur «Télécharger», (Download) à droite de cette page.

Glossaire Terminologique - Enseignement supérieur

Crédit

Ensemble d’acquis d’apprentissage d’une personne qui ont été évalués et qui peuvent être capitalisés en vue de l’obtention d’une certification, ou transférés vers d’autres programmes d’apprentissage ou certifications.

Mobilité des crédits

Période limitée d’étude ou de stage à l’étranger, établie dans le cadre des études en cours au sein de l’établissement du pays d’origine, dans le but d’obtenir des crédits. Au terme de la phase de mobilité, les étudiants reviennent terminer leurs études dans l’établissement du pays d’origine.

Mobilité des diplômes     

Période d’étude effectuée à l’étranger dans le but de décrocher un diplôme ou un certificat complet dans le ou les pays de destination.

Supplément au diplôme  

Annexe au document de certification officiel visant à fournir des informations plus détaillées sur les études accomplies, dans un format convenu et reconnu au niveau international. Document qui accompagne un diplôme d’études supérieures et qui fournit une description standard de la nature, du niveau, du contexte, du contenu et du statut des études accomplies par son titulaire. Il est délivré par des établissements d’enseignement supérieur selon des normes convenues par la Commission européenne, le Conseil de l’Europe et l’Unesco. Dans le cadre d’un programme d’études international commun, il est recommandé de délivrer un «supplément au diplôme commun» couvrant l’intégralité du programme et validé par l’ensemble des universités décernant le diplôme.

Diplôme double/diplôme multiple      

Deux diplômes (au moins) distincts délivrés à un étudiant au terme d’un programme d’études commun fructueux. Un diplôme double constitue un type particulier de diplôme multiple. Chaque diplôme doit être signé par l’autorité compétente de l’établissement concerné et être officiellement reconnu dans les pays où ces établissements sont situés.

ECHE (charte Erasmus pour l’enseignement supérieur)    

Accréditation octroyée par la Commission européenne qui offre la possibilité aux établissements d’enseignement supérieur des États membres de l’UE et des pays tiers associés au programme de poser leur candidature pour participer à des activités en matière de mobilité à des fins d’apprentissage et à des activités de coopération au titre d’Erasmus+. La charte décrit les principes fondamentaux qu’un établissement doit respecter lors de l’organisation et de la mise en œuvre d’une mobilité et d’une coopération de grande qualité. Elle précise les conditions que l’établissement s’engage à respecter afin de garantir des services et des procédures de grande qualité, ainsi que la fourniture d’informations fiables et transparentes.

ECTS (système européen de transfert et d’accumulation de crédits)     

Système d’accumulation et de transfert de crédits centré sur l’apprenant, reposant sur la transparence des processus d’apprentissage, d’enseignement et d’évaluation. Il a pour but de faciliter la planification, la mise en œuvre et l’évaluation des programmes d’études et de la mobilité des apprenants par la reconnaissance des certifications et des périodes d’apprentissage. Il aide à concevoir, à décrire et à appliquer des programmes d’études et à décerner des certifications d’enseignement supérieur. L’utilisation de l’ECTS, en combinaison avec des cadres de certification fondés sur les acquis, favorise la transparence des programmes d’études et des qualifications, ainsi que la reconnaissance des diplômes.

Établissement d’enseignement supérieur      

Établissement qui, conformément au droit national ou à la pratique nationale, délivre des diplômes reconnus ou d’autres qualifications de niveau supérieur reconnues, quelle que soit l’appellation d’un tel établissement, ou établissement d’enseignement supérieur comparable considéré par les autorités nationales comme remplissant les conditions requises pour participer au programme sur leurs territoires respectifs.

Diplôme commun 

Diplôme unique délivré à un étudiant au terme d’un programme d’études commun fructueux. Le diplôme commun doit être signé conjointement par au moins deux établissements participants et être officiellement reconnu dans les pays où les établissements participants sont situés.

Programmes communs   

Programmes (d’études ou de recherche) de l’enseignement supérieur conçus et mis en place conjointement, et pleinement reconnus par au moins deux établissements d’enseignement supérieur. Les programmes communs peuvent être mis en œuvre dans n’importe quel cycle de l’enseignement supérieur (licence, master ou doctorat, ou encore dans un cycle court). Ils peuvent être nationaux (lorsque toutes les universités concernées sont situées dans le même pays) ou transnationaux/internationaux (lorsque les établissements d’enseignement supérieur concernés sont situés dans au moins deux pays différents).

Programmes d’études constitués d’un cycle 

Programmes intégrés/de longue durée débouchant sur un diplôme de premier ou de deuxième cycle et qui, dans certains pays, restent caractérisés de manière plus appropriée par la durée en années plutôt que par des crédits. Dans la plupart de ces pays, les programmes en dehors du modèle de premier cycle de Bologne concernent la médecine, la dentisterie, la médecine vétérinaire et les études d’infirmiers et de sages-femmes et couvrent, dans la majorité des cas, 1 à 8 % de la population estudiantine. La longueur type des programmes intégrés débouchant sur des professions réglementées est généralement de 300-360 crédits ECTS/cinq-six ans, selon la profession concernée.

Troisième cycle     

Troisième niveau du cadre de certifications de l’espace européen de l’enseignement supérieur convenu par les ministres responsables de l’enseignement supérieur lors de leur réunion à Bergen en mai 2005, dans le cadre du processus de Bologne. Le descripteur du troisième cycle du cadre de certifications de l’espace européen de l’enseignement supérieur correspond aux acquis d’apprentissage du niveau 8 du CEC.